Le vernis ou les faux ongles doivent-ils être retirés avant une opération chirurgicale ?

Les précautions à prendre avec le gel des ongles en contexte médical

Lorsque l’on aborde les soins de santé et les interventions chirurgicales, certaines pratiques esthétiques courantes peuvent devenir des sujets de préoccupation. Par exemple, le port de faux ongles ou de vernis peut devoir être interrompu en vue d’une opération ou d’un accouchement.

Pourquoi ces mesures sont-elles nécessaires et comment s’y préparer ? Découvrons ensemble les raisons et les directives à suivre.

La dépose d’ongles avant une chirurgie

Une visite pré-opératoire inclut souvent des instructions précises concernant la nécessité d’avoir des ongles non artificiels, sans vernis ni gel. Les équipes médicales peuvent exiger cela pour des raisons d’hygiène et de précision dans le suivi des signes vitaux. En effet, les faux ongles peuvent abriter des bactéries sous eux, surtout si le gel ou le vernis commence à se détacher.

Puisque le bloc opératoire nécessite un environnement aseptique, tout risque d’infection doit être minimisé. Par ailleurs, la matière ajoutée sur les ongles peut perturber les capteurs posés sur les doigts qui mesurent la saturation en oxygène dans le sang, entre autres signes vitaux.

Ainsi, il est recommandé d’avoir des ongles nus et courts pour toute intervention, incluant des procédures aussi simples que l’extraction des dents de sagesse. De plus, étant donné la fatigue post-opératoire, il est judicieux de s’occuper de la dépose d’ongles bien avant l’intervention. Un bon chirurgien ou médecin prendra soins de ces détails, comme ceux de medecinesthetiquecarcassonnetoulouse.fr .

Les ongles en gel lors de l’accouchement

Comme pour une opération chirurgicale, un accouchement nécessite la surveillance des signes vitaux et une attention particulière à l’hygiène. Il est donc conseillé de retirer tout vernis semi-permanent et gel à l’avance. Les soins de bébé demanderont toute votre énergie, sans avoir à se soucier en plus de l’enlèvement de vernis ou de gel immédiatement après la naissance.

Pour des raisons similaires, il est aussi recommandé d’enlever bijoux et lentilles de contact. En effet, les longs ongles peuvent causer des éraflures sur la peau délicate du nouveau-né et les bijoux sont des vecteurs de microbes et bactéries.

En outre, il est essentiel de noter que ces recommandations ne se limitent pas uniquement aux interventions médicales majeures. Même dans le cadre de procédures moins invasives, telles que l’extraction des dents de sagesse mentionnée précédemment, le respect de ces précautions demeure crucial.

La nécessité d’avoir des ongles naturels et courts vise à prévenir toute complication potentielle, même dans des situations médicales considérées comme mineures. En effet, la moindre infection ou interférence avec les capteurs utilisés pour surveiller les signes vitaux peut avoir des conséquences indésirables.

Il est donc recommandé aux individus de discuter ouvertement avec leur équipe médicale avant toute procédure, qu’elle soit majeure ou mineure, afin de garantir une compréhension mutuelle des précautions à prendre. De plus, sensibiliser le public à ces aspects souvent négligés de la préparation médicale contribue à renforcer la coopération entre les professionnels de la santé et les patients.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *